Editorial : un certain regard, bonne fin d'année 2012

Publié le par F-EDITIONSNAIRE

                                       Un certain regard,
                                    Bonne fin d'année 2012
                                               A TOUS

 

 

           La Crise s'installe
           et anime ici et là,

   - la dépossession ou fragilisation de la caution du Peuple aux partis et acteurs politiques.

  - l'affirmation des oppositions ouvertes et directes entre Partis politiques nationaux aux marchés, à l'économie monde et aux investisseurs indélicats.

   - elle libère les oppositions et courants internes aux organisations politiques et syndicales.

  - et enfin, une opposition plus générale entre politiques, blogueurs, religions, citoyens, syndicats et observateurs atitrés...

       Tout y passe jusqu'au climat d'urgence, d'impatience, de la peur du pire, de cette "irréversible" qui semble se déssiner dans les profils en constitution de nos demains en construction.

          Jamais une crise sociétale et globale n'a convoqué et mobilisé aussi largement les acteurs réels, institutionnels ou fictifs et imaginaires des sociétés modernes contemporaines...

 

          Puisse 2013 nous délivrer de nos angoisses...

 

          Bouts de reflexions

 

         Dieudonné L. NAIRE,

Publié dans Mot de Rentrée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article